Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Triangle Immobilier, Agence immobilière ABBEVILLE 80100

L'actualité de CENTURY 21 Triangle Immobilier

Une attractivité nouvelle pour le centre ville

Publiée le 08/06/2017

 

 

Diversité d'enseignes, ouverture de nouvelles boutiques, reprises d'activités, création d'un service en charge de nouvelles animations et futur grand projet
de transformation, le centre ville veut renforcer son attractivité. Une bonne nouvelle pour les commerces abbevillois.

CRÉATION D'ANIMATIONS EN PARTENARIAT AVEC LES COMMERÇANTS

Pour renforcer l'attractivité du centre ville, la mairie a décidé de mettre en place de nouveaux évènements en partenariat avec les commerçants abbevillois.

 

Un pôle Animation Evènementiel

Créé en janvier dernier, le pôle Animation Evénementiel de la Ville d'Abbeville a pour rôle d'associer les commerçants aux nouvelles manifestations. Brigitte Garbe, maire-adjointe au commerce, se rend régulièrement dans les commerces : “Je me promène quotidiennement dans la ville et je rencontre les commerçants pour voir ce qui fonctionne et ce qui pourrait être amélioré en terme d'attractivité. Ce qui revenait souvent dans les conversations, c'était le manque d'animations en centre ville” explique l'élue. “La Ville propose déjà de nombreuses manifestations tout au long de l'année, la place Max Lejeune est animée avec des événements comme la Fête de la Citrouille ou les animations de Noël qui attirent beaucoup de monde. Pour renforcer l'attractivité du centre ville, nous avons décidé de créer le pôle Animation Evénementiel qui permettra aux commerçants d’être partenaires de l’animation en centre ville” se réjouit Brigitte Garbe.

“Faites des fleurs” : une réussite

Le premier événement organisé par le pôle Animation Evénementiel en collaboration avec les commerçants et les associations locales était la “Faites des fleurs” sur la place Max Lejeune, le 29 avril dernier. Pour cette manifestation, ce sont les fleuristes et les jardineries qui ont participé. Selon la thématique, les commerces concernés seront contactés pour les futures animations. Un nouveau rendez-vous qui a séduit les visiteurs !

Redynamisation des halles du marché

Consciente de la baisse de fréquentation des halles, la Ville a contacté le gestionnaire afin d'envisager la mise en place d'animations commerciales. En mai dernier, place Jacques Becq, une première initiative s'est déroulée dans le cadre de la Semaine Internationale des Marchés, avec des dégustations de produits frais.

 

LA CARTE SOURIRE, UN ATOUT POUR FIDÉLISER LA CLIENTÈLE

L'association des commerçants Les Vitrines d'Abbeville (55 commerçants) participe au dynamisme du centre ville en proposant 4 opérations commerciales dans l'année (braderie, chèques-cadeaux) et elle collabore aux animations de Noël. Une trentaine d’entre eux forment le réseau de la carte Sourire, une carte de fidélité gratuite. Elle permet de cumuler des points sur chaque achat effectué chez les commerçants partenaires. Objectif : dynamiser le commerce du centre ville.

Une carte utile à tous, clients et commerçants !

La carte Sourire permet de participer à la promotion du commerce de proximité. Les clients détenteurs de la carte (20 000 à ce jour) préfèrent aller chez les commerçants adhérents pour faire fructifier leur épargne sur la carte. Elle peut donc permettre aux commerçants de fidéliser leur clientèle et de développer leurs ventes.

Liste des commerçants adhérents à Abbeville à la carte Sourire : Au cours des Halles, cave du Pilori, Nature Santé, La Potagère, le vignoble, Spar, Au Charolais, Point cadres, Jardiland, librairie papeterie Cufay, librairie Studio Livres (ex-Ternisien), bijouterie Vis, bijouterie Jaladis Maillard, maroquinerie Boulanger, maroquinerie du Ponthieu, Au chat Botté, Au p'tit Crac, Tamaris, Deguerville chaussures, Too Shoes Planet, Calypso, Top juniors, Mister'M, l'Ancolie.

En pratique : À votre demande, votre commerçant vous offre la carte Sourire, vous la présentez à chaque achat chez les commerçants adhérents et des points sont crédités automatiquement sur votre carte, quand vous voulez, vous pouvez utiliser le cumul de vos points en déduction du montant de votre achat chez le commerçant de votre choix.


Pierre Gambu, boucher-charcutier
“La carte de fidélité : une solidarité entre commerçants”


À la tête de la boucherie-charcuterie “Au Charolais”, 50 rue Saint-Vulfran, Pierre Gambu est le commerçant le plus récent à ce jour à être affilié à la carte Sourire.  “J'arrive de la Seine-Maritime, depuis la réouverture de la boucherie en décembre dernier, j'ai beaucoup de travail, il faut tout organiser, et les métiers de bouche sont très exigeants. Je découvre progressivement l'animation commerciale à Abbeville et j'ai envie de participer dès que je vais pouvoir me libérer un peu de temps. Lors de mon installation, j'ai entendu parler de la carte Sourire par d'autres commerçants, qui m'ont dit que c'était un bon système et qu'elle fonctionne bien auprès des clients. Le principe me plaisait, j'ai tout de suite accepté d'être adhérent de l'association des commerçants et de la proposer dans mon établissement. Ma clientèle peut bénéficier de cette carte et de ses avantages depuis son activation, en avril dernier. La boucherie fonctionne très bien et je compte sur la carte Sourire pour fidéliser la clientèle ! Pour moi, c'est important d'appartenir à un réseau de partenaires, et la carte permet de promouvoir la solidarité entre commerçants. Il faut encourager toutes les animations qui permettent de faire vivre le commerce de proximité !”.

Les Vitrines d'Abbeville, Espace 1901, 5 rue aux Pareurs, 03 22 27 80 21.

Brigitte Garbe, Maire-adjointe au commerce

“Prendre le temps de découvrir le centre-ville”

Il faut prendre le temps de découvrir le centre ville en piéton, de regarder les vitrines, d'entrer dans les boutiques. Il y a une grande diversité d'enseignes. On trouve tout en centre ville. Nous avons l'avantage de bénéficier de parkings en ceinture du centre ville, permettant de laisser la voiture et de faciliter l'accès à pied, en quelques minutes, à toutes les rues commerçantes. Nous avons un beau centre ville, dynamique, animé, constitué d'une majorité de commerçants indépendants qui présentent de beaux et de bons produits. La place Max Lejeune illustre ce que doit être un centre ville : des personnes âgées sur les bancs, des enfants sous les jets d'eau, des gens en terrasse, une invitation à la détente...



 

DES TRAVAUX POUR RENDRE LE CENTRE VILLE ENCORE PLUS ATTRACTIF

Dès l'année prochaine, le centre ville devrait connaître une modernisation qui sera réalisée en 2 phases du Palais de Justice à l'Hôtel de Ville, puis de la place Max Lejeune à la chaussée Marcadé.

LES COMMERÇANTS ASSOCIÉS AUX FUTURS CHANTIERS

Depuis le début de l'année, la Municipalité a invité les commerçants à 2 réunions d'information et de communication sur le futur projet de la rue du Maréchal Foch. Organisées le lundi soir, elles ont permis aux commerçants présents d’en découvrir les grands axes. “Ces réunions ont pour objectif d'associer les commerçants aux futurs travaux, ce sont des moments d'échanges pendant lesquels ils peuvent nous donner leurs observations, leurs avis, leurs suggestions et poser leurs questions, ils savent que ces travaux sont nécessaires et que le résultat sera positif pour l'attractivité du centre ville. Certains sont par exemple inquiets de ces travaux, des conséquences éventuelles sur leurs activités, ces réunions permettent d'aborder tous les sujets, comme leur expliquer la disponibilité des parkings autour des zones du chantier, qui permettront aux clients de continuer à aller chez leurs commerçants et à laisser un accès pour les livraisons” souligne Brigitte Garbe, maire-adjointe au commerce.

LA RUE DU MARÉCHAL FOCH : DES TRAVAUX EN 2018

“La rue du Maréchal Foch est ancienne. Ses pavés correspondent à la période de la reconstruction, il y a plus de 60 ans. La Ville est consciente de la nécessité de rénover complètement cet axe essentiel au centre ville. Un pré-projet est en cours. Sens de la circulation, projet paysager, stationnement, plantes...La Municipalité a pour ambition de moderniser le centre ville, pour le rendre plus beau, plus attractif. En 2017 seront réalisés les réseaux d'eau et d'assainissement. En 2018, les grands travaux devraient être lancés” explique de son côté Jean-Marie Hémerlé, maire-adjoint à l'urbanisme.

 

LA CCI LITTORAL HAUTS-DE-FRANCE, INTERLOCUTEUR DES COMMERÇANTS

La CCI (Chambre de Commerce et d'Industrie) a proposé la création d'un comité de pilotage destiné à accompagner les commerçants. Ce comité devrait être mis en place dans les mois à venir, il sera destiné à informer les commerçants concernés par les travaux, à répondre à leurs questions, à proposer un suivi tout au long de la réalisation du projet.

 

LE FISAC : UNE AIDE FINANCIÈRE POUR LE COMMERCE ABBEVILLOIS

Le Fonds d'Intervention pour les Services, l'Artisanat et le Commerce (FISAC) est un dispositif financier d'aide à la rénovation et à la mise en accessibilité des vitrines. Cette aide s'adresse aux entreprises artisanales (BTP, alimentaires), commerciales (dont la surface de vente est inférieure à 400 m2), de service à la personne et aux entreprises (de 10 salariés maximum). Cette aide concerne des investissements liés à la  rénovation de la vitrine commerciale (changement de vitrine, enseigne, éclairage, réfection de la peinture, stores) et aux travaux de mise en accessibilité du local depuis l'espace public (agrandissement des ouvertures, palier). L'aide est versée à 50% par le FISAC et 50% par la Communauté d'Agglomération de la Baie de Somme, sous forme de subventions pouvant aller jusqu'à 47,5% des investissements éligibles HT, pour un montant maximal de 5700 euros. A ce jour, 15 commerces ont pu bénéficier de cette aide.


UN TAUX DE MITAGE MOINS ÉLEVÉ QUE LA MOYENNE NATIONALE

Le taux de mitage correspond au nombre de surfaces commerciales vides. Il est actuellement de 7% contre 9,5% de moyenne nationale (source étude Procos). Ces derniers mois, il y a eu une dizaine de créations ou de reprises de magasins dans le centre : alimentation, culture, prêt-à-porter, coiffeur, fleuriste, décoration. On compte 45 locaux vacants sur 350 commerces, en centre ville (chiffres février 2017).
La mairie ne peut pas intervenir  directement sur l'activité commerciale (une ouverture de magasin n'est pas soumise à l'autorisation d'un maire).  Des loyers excessifs peuvent être un frein à la poursuite ou à la réouverture d'une boutique. Néanmoins la municipalité peut contribuer à l'attractivité de son centre ville en  organisant des manifestations régulières. C'est désormais le rôle du pôle Animation Événementiel.

Source : Abbeville.fr

Notre actualité